Le dernier Tango à Paris

Ô gentilhommes, la vie est courte...Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois. /W. Shakespeare, Henry IV/

16 septembre 2006

Curieux, étrange et louche

Curieux ce Benoît. Etrange cette divagation. Louche cet essai à la provocation.
Mais qu'a bien pu vouloir actionner ce fin connaisseur des religions et de leurs intepénetrations intimes?
Voilà la question d'întéret qui mérite d'être posée.
Car il le sait bien que Thomas d'Aquin et Maïmonide n'ont eu accès à la philosophie grecque que par les efforts de traductions et d'interprétations de génies musulmans financés par des califes éclairés.
Il a bien évidemment lu plus d'une fois L'Islam et la Raison d'Ibn Rushd plus connu ici sous le nom d'Averroes, dont vous trouverez les meilleurs extraits disponibles même en poche c'est pour dire.
Et il est mieux placé que personne ce nouveau pape pour savoir que chaque religion a eu sa période obscure et obscurantiste, sa bagatelle d'abrutis outrageusement visibles et nuisibles.
Mais alors quoi.

Posté par arslan à 13:04 - Commentaires [41] - Permalien [#]

Commentaires

    ... Faut lire "Anges et Démons" pour le savoir...

    Posté par Puce Galactique, 17 septembre 2006 à 10:08
  • Euh...Non.

    Posté par cassandre, 17 septembre 2006 à 11:16
  • Et si l'intellectuel, le théologien avait tendu la perche érudits ?

    Posté par aa, 17 septembre 2006 à 18:59
  • AUX érudits

    Posté par aa, 17 septembre 2006 à 19:01
  • Il cherche la confrontation, c'est dans l'air du temps, tant qu'il peut encore se targuer de suprématie. L'air de peu de temps.

    Posté par piotrevski, 17 septembre 2006 à 22:23
  • mais qui êtes vous?

    Je crois aux plaisirs charnels et à la solitude irrémédiable de l'âme

    Posté par Clytemnestre, 19 septembre 2006 à 01:31
  • "le triomphe de la bourgeoisie à noyé les frissons sacrés de l'extase religieuse, de l'enthousiasme chevaleresque et de la sentimentalité à quatre sous dans les eaux glacées du calcul égoïste"

    K Marx

    Posté par Clytemnestre, 19 septembre 2006 à 01:36
  • Mes griffes sortent toutes seules,

    Cassandre, désolée mais je ne peux pas ne pas réagir à de telles inepties!
    Marx a certes bien analysé la lutte des classes néanmoins et fort heureusement le sentiment ne se laisse emprisonné que peu de temps dans la forme d'expression de la classe dominante du moment ... justement il y a, ne serait-ce que du roman de chevalerie au roman du XIX° pour voir l'explosion de la modernité qui aura tôt fait de révéler que rien ne peux être noyé véritablement et de l'amour et de la quête spirituelle!
    Marx aurait mieux fait d'avoir l'humilité de n'appliquer son système qu'aux idées et aux représentations que véhicules effectivement certaines formes ... un peu "mégalo" papi Karl!

    Pour le pape, ce n'est pas moi qui défendrai l'église Romaine, mais un théologien ne PEUT pas être un benoît, comme tu le soulignes d'ailleurs, et il y a bien des obscurantismes à combattre par l'étude de la lettre justement ... qu'attendent-ils les éclairés de l'Islam pour renvoyer les barbus relire leur copie ?

    Posté par aa, 19 septembre 2006 à 09:22
  • Piotr: Je pense effectivement à un besoin de reconnaissance par la reconquete de l'espace temporel. Et quoi de plus rassembleur que d'épouser les préjugés du temps. Quitte à en appeler à des réferences...moyenageuses!
    Faites des sondages et vous verrez que "le bon pape" a eu "raison" de dire ça au petit peuple...

    Clytemenestre: Ah Ah Ah le pseudo...
    Ca se lavera donc dans le sang?

    Concernant la citation, et si l'on remplace "noyé" par "plongé" on est assez d'accord sur le constat, non?
    Et puis aa, y'a quelques 2 milliards de musulmans qui combattent tous les jours tant qu'ils peuvent et qui payent plus que personne le prix fort de ces folies. Maintenant c'est vrai que les regimes en place, et leurs nombreux soutiens et bénédictions diverses de nos cheres démocraties, ne facilitent rien. Et que l'on peut déplorer à juste titre l'incapacité notoire à sortir des tribalismes pour s'organiser et mettre sur pieds des systèmes dans lesquels ils pourraient mieux se retrouver.
    Gardons-nous bien pourtant de donner des leçons. Surtout pas.

    Posté par cassandre, 19 septembre 2006 à 10:18
  • Mais à qui viendrait, ici, l'idée de donner une leçon, mon cher, sinon à ceux qui viendraient la chercher ...

    Posté par aa, 19 septembre 2006 à 10:59
  • .. et puis Clytemnestre, c'est connu, elle avait un peu le feu au c.. depuis le temps ! Sans compter qu'elle ne pouvait que venger, finalement ne suivre que la loi des Dieux, elle !

    Posté par aa, 19 septembre 2006 à 11:07
  • (...)

    Silvia Cattori : Il est dit dans votre livre* : « Le terrorisme existe au Kossovo et Macédoine, mais dans sa majorité, il n’est pas contrôlé par Ben Laden mais par les services secrets US ». Doutez-vous de l’existence d’Al Qaeda ?

    Jürgen Elsässer : Oui, comme je l’ai écrit dans mon livre, c’est de la propagande fabriquée par l’Occident.

    Silvia Cattori : On a un peu l’impression que, pour aller au bout de sa logique, votre enquête n’est pas terminée. Certes, la Yougoslavie a été un laboratoire de la fabrication des réseaux islamistes, et votre livre montre bien que ces réseaux servent les intérêts des États-Unis. Pourtant, vous semblez croire en l’existence de réseaux islamistes internationaux qui auraient une base populaire dans le monde musulman, alors qu’en même temps votre recherche démontre que ces réseaux ne sont que des mercenaires des États-Unis et qu’ils n’ont jamais rien fait pour les musulmans ?

    Jürgen Elsässer : Regardez l’exemple du Hamas : au début des années 80 il a été fomenté par le Mossad pour contrer l’influence de l’OLP. Mais par la suite, le Hamas a développé sa propre base populaire et, maintenant, il fait partie de la résistance. Mais je parie qu’il y a encore des agents étrangers à l’intérieur du Hamas.

    (...)


    * Comment le Djihad est arrivé en Europe

    Posté par Leonella, 19 septembre 2006 à 11:26
  • Oh! Darling, i love you , you and James the 7°!

    Posté par Blanche-Neige, 19 septembre 2006 à 12:51
  • "Concernant la citation, et si l'on remplace "noyé" par "plongé" on est assez d'accord sur le constat, non?" oui, mais
    le constat c'est aussi de dire que depuis Marx, il s'en est passé, qu'on va par exemple reconnaître le talent de Céline et il est étudié par les chères têtes blondes comme moins blondes, comme sont aussi étudiés des passages des textes "sacrés" Bible, Coran .. et autre mythologie , et on lit aussi Marx dans les lycées français !La démocratie à ouvert des brêches, tout de même ..

    Sur la suite, oui, bien sût!

    Posté par aa, 19 septembre 2006 à 13:35
  • Take on me

    -Je fais ce je veux de ma croupe!!

    -Marx n'avait rien contre la démocratie: il n'a pas eu l'occasion de l'aimer

    -Ne pas confondre marxisme (système d'analyse socio-économique) et communisme (système d'idées):le manifeste du parti constitue à peu près un millième de l'oeuvre du grand philosophe scientifique.

    -Marx considérait ces balbutiements de l'ére bourgeoise qu'il a vécues comme toujours meilleurs à prendre que les système précédents; c'est une histoire de hierarchisation
    Bref comme toute affirmation cette citation a ses limites, je l'ai choisie pour sa BEAUTE POETIQUE!!
    J'ai beau aimer le cul je peux être sensible spirituelle aussi!!

    Moi aussi j'aime la prose de Céline, faisons table rase du personnage, son oeuvre lui a échappé elle nous appartient

    Et Vive l'amour!

    Posté par Clytemnestre, 19 septembre 2006 à 16:16
  • Bon ne soyons pas trop succeptibles avec Marx mais respectons sa mémoire
    C'est Agamemnon qui me rend à fleur de peau, j'y peux rien il suffit qu'il lève l'auriculaire pour m'exaspèrer. C'est plus fort que moi, je sens en moi une force irrésistible qui me poussera à comettre l'irréparable!!

    Donc en attendant il s'agit de remettre à leur place les obscurantistes-intégristes. Ne donnons pas de leçon mais pensons de concert: l'occident est plus que jamais concerné par la prolifération de ces fondamentalismes ainsi qu'au terrorisme en découlant, qui se dérouleront irrémédiablement et de plus en plus en son propre sein.(oui merci aux gouvernements américain et israëlien!)
    Le terme "éclairés de l'islam" est peut-être illusoire: si la religion contient en germe son propre intégrisme, elle n'est pas porteuse de sa propre contestation. Celle-ci lui advient nécessairement de l'exterieur, c'est à dire dans sa réfutation casi-globale; même si cette pensée antireligieuse émane de la même culture. Voilà pourquoi les intellectuels du monde arabe et occidental doivent, pour contrer ces dérives intégristes et radoucir les moeurs, reconnaitre et encourager les véritables critiques de l'islam venues du monde arabe. Pour exemple, Salman Rushdie (sur lequel pèse une méchante fatwa), qui n'est pas un "éclairé de l'islam" puisque non religieux. Quand j'entends ramadan, ce propagateur insidieux de la pensée de son grand papa Al Banna (fondateur des frères musulmans!!), ériger sa philosophie en analogie arabe de celle des lumières, j'ai en vie d'hurler de rire!

    Posté par Clytemnestre, 19 septembre 2006 à 17:05
  • L'art de la Fougue

    *Elle est très bien cette Clyt. Je l'aime beaucoup*

    Posté par cassandre, 19 septembre 2006 à 17:51
  • Bon. Je vais jeter quelques gros gros pavés dans la mare. Ainsi, savez-vous que la plupart des débiles assoiffés de sang et de pouvoir qu'on a vu brandir le coran sont recrutés dans les universités et les instituts d'électronique, et beaucoup plus rarement dans les mosquées?
    Vous doutez-vous un instant que le fondamentalisme désespéré est plus le produit d'une modernité capitaliste injuste sauvage et impitoyable importée n'importe comment d'occident que le résultat d'une lecture hasardeuse d'un livre sacré?
    Je vous dis ça et faites-en ce que vous voulez.
    Et pourtant...

    Posté par cassandre, 19 septembre 2006 à 17:58
  • (Dis, Cassandre, cette Clytemnestre, tu lui trouves pas quelquechose d'un peu masculin ?
    elle vient me dire qu'elle aime Bataille comme moi, moi Bataille, j'en parle qu'avec les garçons, ça me semblait évident, non ?
    Et puis elle fait sa calme, croupe contrôlée et en même temps, là, brut de coffrage, devant les plaisirs charnels elle ne ferait pas l'effarouchée .. ! T'as compris, toi?)

    Posté par aa, 19 septembre 2006 à 19:59
  • Non

    Elle est portugaise et elle est très poilue, c'est tout.

    Posté par cassandre, 19 septembre 2006 à 20:01
  • Mademoiselle Clytemnestre, je n'ai pas le temps immédiatement, mais vous m'avez fait une très forte impression, si si, je reviens vous lire ...

    Posté par aa, 19 septembre 2006 à 20:04
  • (Bon, Cassandre, je sais bien que tu as rendez-vous au pied du lampadaire mais tu restes par là, d'accord ? Moi, cette Piotrugaise, j'la sens pas bien ...et fragile et délicate comme je suis ..)

    Posté par aa, 19 septembre 2006 à 20:51
  • Ma chère,

    Alors, oui, Clytemnestre, vous vous interessez à notre cher Karl qui nous a laissés, hélas depuis si longtemps ... merci de votre interêt, j'en suis très très touchée, nous étions en effet très proches, très très proches, même. Car, ne vous méprenez pas, mes initiales ne sont pas celles d'Agamemnon, non voyons, mais bien celles d'Antonella Andralocievitzkof!

    Vous êtes surprise, je le comprends, cette inouie et inoubliable relation est restée secrète très longtemps, mais, vous, bien sûr, êtes très très bien informée, si si , ne faites pas semblant, vous êtes modeste, d'ailleurs j'ai su que vous aviez d'habiles relations avec l'ex-KGB .... mais aussi que vos activités secrètes s'étendaient non loin de Bagdad, florissantes m'apprend-t-on ...

    Mais, chut, ne dîtes rien, je vous comprends à demi mots, je vous admire, cette vie palpitante, ces prouesses, ne m'a-t-on pas dit vos grands succés .....

    Au fait, au fait, j'y viens, j'y viens, comme je suis bavarde avec vous, vous parliez de mon auriculaire, je sais je sais, Karl me le disais souvent, et ce fut difficile, je tenais cela de mon père qui lui-même .. et nous en étions fiers, le doigt des Andralocievitzkof !
    Mais cet amour de Karl:

    Chérrrrie, ma chérrrrrrrrie d'amourrrr, avec ce signe distinctif, on ne me coira jamais, il faut te le couper !
    Ah, mon Karl !

    Antonella Andralocievitzkof

    Posté par aa, 19 septembre 2006 à 21:27
  • Le souk des deux tours, échec et mate-moi ça

    Si seulement ils pouvaient faire exploser le PanzerK, il se répendrait dans le Bosphore, les consanguins partiraient en croisade et nous, nous on ferait l'amour dans les hammams.

    Posté par p., 19 septembre 2006 à 22:15
  • Ta gueule

    Passe-moi le nougat, vieux schnok

    Posté par cassandre, 20 septembre 2006 à 10:18
  • EAU,TERRE,PETROLE et le SEXE

    SEXE: ...les bains-douches plutôt que Versailles ...
    S'il y avait là quelque beau brun spirituel, genre cet Etgar Ketel, réalisateur israëlien dont on dit beaucoup de bien ... mais je connais peu, à voir ... (et sais-tu, Cassandre qu'au XVI° lorsqu'on disait d'une femme qu'elle était "spirituelle", c'est qu'elle avait la croupe prometteuse ..)
    Les enjeux sont toujours très simples, SEXE en première ligne,

    et c'est bien dans "les universités et les instituts d'électronique", Cassandre, qu'on l'aura le mieux compris: EAU/TERRE/PETROLE, le préte(SEXE) religieux restant très utile pour fédérer ceux, en perte d'identité parceque déracinés ou envahis voire chassés de leur territoire.
    Quant aux jeunes enrubanés, SEXE en souffrance, quelle énergie à défouler ...
    Et oui le SEXE, tout le monde n'a pas la capacité à sublimer comme un pape (d'ailleurs c'est pas prouvé)

    Or donc, le danger dans l'intervention de Benoît ce n'est pas la question religieuse, me semble-t-il, mais le fait qu'il peut être entendu comme donnant caution à tous les puritains "in GO(l)DE we trust", qui ne savent quoi inventer pour aller et surtout RESTER en Irak ... et autres zones pétrolifères .

    Il est bien certain que "Faites l'amour pas la guerre" c'est resté peu convainquant,

    "Drog, SEX'n Sun" EFFICACE mais peu d'idées!

    Finalement, "Ô gentilhommes, la vie est courte...Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois" et vive nos Reines !

    Posté par aa, 20 septembre 2006 à 11:12
  • (SEXE/SPIRITUEL(LE) au XVIII° pas XVI°, les Lumières évidemment)

    Posté par aa, 20 septembre 2006 à 11:37
  • Puis on postulerait des colombes, schnoks en façades

    ribambelles faméliques et turbans communs, rendus barbares, enfin, nous aurions à nous ce nouvel horizon. Le plus dur eut été d'admettre la déchéance de nos idées et l'enfouissement de nos femmes sous des carpettes drues. Mais après, après... le silence, la délivrance, tant de biens convoités par nos penseurs de pacotilles. Enfin rendus sous l'autorité d'un dieu vengeur, comme du temps de notre gloire.

    Posté par piotroschnok, 20 septembre 2006 à 13:01
  • " Je préfèrerait qq chose de plus buccolique. On se mettrait des fleurs dans le cheveux, on irait sur l'Ile Noire en canot et on s'enfilerait des guenons. Non ? "

    Posté par Pietracolombe, 20 septembre 2006 à 14:41
  • Ecoute petit homme

    je prêche une soumission totale et sans condition, seule capable de nous rendre le vrai pouvoir de penser. L'animal humain ne se sent vivre que dans la soumission. Le temps dit "des libertés" fut cette parenthèse qu'il est temps d'accabler.

    Posté par W. Piotroreich, 20 septembre 2006 à 15:01
  • Et puis après, au lieu que mes petits chéris partent à la mine sous la houlette de papi Karl,

    Il iraient ramasser des escargot en compagnie de mon bon gros toutou Platon

    Posté par Blanche-neige, 20 septembre 2006 à 15:02
  • En deça du vice

    De toute façon, nos grands-mères aux champs ne s'habillaient pas différemment que les égéries musulmanes: sourcils épais, front plat, petite moustache et fichu fanés.

    Posté par F. Piotronitch, 20 septembre 2006 à 15:16
  • Laisse tomber j'ai la plus belle

    Annah Arendt épouse Bataille

    Posté par Napolitano Léon, 20 septembre 2006 à 15:36
  • Traité de savoir vivre à l'usage des jeunes attardés

    Sous le voile de la vertu, il serait de mise de leur apprendre à se branler davantage.

    Posté par Raoul Piotregem, 20 septembre 2006 à 15:47
  • Les répétitions ...

    "Nous sommes accoutumés à ce que les hommes déprécient ce qu'ils ne peuvent comprendre,
    à ce que le bon et le beau,
    qui souvent leur sont nuisibles,
    les fassent murmurer ( Faust, Goethe)

    - Peuh! la peste soit de ce siècle exténué de castrats, tout juste bon à remacher les exploits des temps passés, à écorcher de gloses les héros antiques, à les saloper à coup de tragédies (Les Brigands,Schiller)

    - Toute la vie est un songe et les songes mêmes ne sont que des songes" (La vie est un songe, Calderon)

    Posté par aa, 20 septembre 2006 à 17:38
  • Berger (allemand)

    Un pape, ça garde la forteresse de la Tradition, ça n'a pas envie de se faire piquer son nonos par des catholiques, heu, progressistes, et surtout, surtout, c'est là pour nous rappeler que nous ne sommes qu'une bande d'hérétiques qui aimons trop le cul (et lui, l'a pas le droit).
    Bref.

    Cela dit, je remarque -bien malgré moi- que sur 2 titres de posts -à suivre!-, vous utilisez 2 fois l'adjectif "étrange", Cassandre.
    J'ai connu votre jargon plus abondant.

    Du coup, pour le prochain (post), car jamais 2 sans 3 blabla, la feignasse vous propose :
    inattendu, déconcertant, étonnant, innacoutumé, bizarre, insolite, voire incohérent.

    Et elle vous en prie.

    Posté par charitixx, 20 septembre 2006 à 17:58
  • POUR LE RETOUR DU POETIQUE DANS TOUS LES DOMAINES DE LA VIE

    Cassandre moi aussi je t'aime!! unissons de ce pas nos attributs charnels et spirituels et formons une Trancendance des enchantements qui en naitront!

    Antonella, toi aussi tu me fais un effet certain mais je ne peux encore bien le cerner... J'ignorais absolument cette relation secrete entretenue avec mon karl et j'apprends par la même qu'il me trompait. Je retire tout ce que j'ai dit de bien sur ce salaud.(bref c'est comme si on avait déjà baisé, toutes les deux) j'abhore Dorénavant toute la population barbue de ce foutu monde, qu'elle soit mystique ou matérialiste. Ma croupe poilue ne profitera désormais qu' à ceux qui doutent! Cassandre je te sens dubitatif ?

    J'ai une solution pour ces petits problèmes de fondamentalisme mais il nous faut un sacrifice féminin. Je vous explique plus tard là je suis pressée

    (Pour AA)
    Très chère, Tu confond maintenant Bataille et Céline, c'est grave. Je ne t'avais jamais dit que j'aimais Bataille. En l'occurence c'est le cas également mais ne réïtère pas ce fâcheux quiproco
    littéraire ou je te fais vivre une expérience interieure comme tu n'en a jamais vécues pas même en rêve
    Autre chose, tu me confonds avec une autre: on peux le dire maintenant, hein! j'avais bien plus d'affinités avec la CIA (oui je sais c'est contradictoire je t'expliquerai plus tard). Car je préfère les hommes bien en chair. Les types du KGB étaient de véritables sacs d'os beerk!

    Posté par Clytemnestre, 20 septembre 2006 à 19:42
  • Tututttt !

    "quiproQUo", certes les coquilles mais
    n'utilisez pas "poétique" pour ironique, Karl, piètre poète, au moins connaissait, comme moi, le sens des mots ....certaines allusions vous échappent quelque peu. Même velue, essayez d'être plus légère, ma Chère ..

    Antonella Annah Andralocievitzkof Arendt

    Posté par aa, 20 septembre 2006 à 20:10
  • (Cassandre, il faut que je te dise, j'ai eu la curiosité de passer devant chez ce Niki, ne me dis pas que je cultive le paradoxe, je le sais, bref, petite chaumière avec une toute, toute petite bougie sur la fenêtre, je m'inquiète très, très légèrement ... si tu lui envoyais un album de Marsupilami, moi j'ai perdu les miens ... )

    Posté par aa, 20 septembre 2006 à 20:20
  • AA Indépendemment d'un quelconque contenu je voulais vraiment dire "poétique".
    VOTRE arrogance, est d'emblée rédhibitoire mais séduisante finalement.
    Notre époque ultra anti-intellectuelle vous rend subversive et sympathique, de même que ce blog ETRANGE, je dirais, que je découvre.

    Ma louuuuurde vélitude ose tenter de s'élever pour présenter ses plus plates excuses à votre Grande légèreté; Ayez conscience de l'infinie modestie de ses références et de sa pleine humilité, que ses vieux complexes sans doute cachent sous une arrogance mal venue et non délibérée. Sincèrement, je n'ai pas la prétention de vous nuire et encore moins de vous concurrencer chére Annah-Antonella, et surtout je respecte la dualité de votre personne (mais vous semblez plus philosophe). Ne sombrons pas dans ce vaste sentier vaseux de la compétition que nos mâles ancestraux ont plus que largement battu. Et laissons ce très cher Karl se reposer il le mérite. Je ne cherche qu'à m'enrichir, à réflechir sur le monde et à combler mes carences. Et J'utiliserai un correcteur orthographique. Et j'arrête de dire je
    Un soupçon de lourdeur parfois ça fait quand même pas de mal (quand ça se limite à l'effet de surprise!)

    Posté par Clytemnestre, 20 septembre 2006 à 21:16
  • Oh! moi, vous ne savez pas mais un rien m'effarouche . Vous n'auriez pas un berger belge, à tout hasard ?

    (Cassandre, ne fais pas ton silencieux, c'est toi le maître des lieux tout de même !!!)

    Posté par aa, 20 septembre 2006 à 21:54

Poster un commentaire