Le dernier Tango à Paris

Ô gentilhommes, la vie est courte...Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois. /W. Shakespeare, Henry IV/

15 janvier 2007

Panique à Courchevel

Si les poudreuses se portent bien -sans aucune allusion à la météo-, les putes c'est plus ce que c'était.
D'ailleurs sont-ce seulement des putes, ces joyeuses slaves lascives. Ou de simples boursières à qui on a filé 7000 € avant d'embarquer à Moscou, qui se font ensuite offrir fourrures par ci et bijoux par là par les irrésistibles fortunés débusqués en haut des pistes. Plus parties fines, c'est les vacances et pourquoi se priver après tout. Youplaboum.
Comprenons que soit choqué Mikhail Prokhorov, 41 ans, PDG de Norilsk Nickel, leader mondial du nickel et du palladium, objet d'une procédure judiciaire pour proxénétisme aggravé et menotté comme un vulgaire bandit par la police de Lyon.
Comprenons également que les autochtones soient aujourd'hui au bord du désespoir: Ce Mikhail Prokhorov allait dépenser cette année à Courchevel quelque chose comme 20 millions d'Euros (chiffre cité par Le Monde).
Sus aux délocalisations, dit le slogan. Du bout de la langue?

Posté par arslan à 17:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    AH lalalalalala !

    C'était ici qu'il fallait le lire!

    "La sottise, l'erreur, le péché, la lésine,
    Occupent nos esprits et travaillent nos corps,
    Et nous alimentons nos aimables remords,
    Comme les mendiants nourrissent leur vermine.
    (...)
    Croyant par de vils pleurs laver toutes nos taches
    (...)
    Ainsi qu'un débauché pauvre qui baise et mange
    Le sein matyrisé d'une antique catin,
    Nous volons au passage un plaisir clandestin
    Que nous pressons bien fort comme une vieille orange (...).

    * Ah, Charles ! Mon doux, mon tout,
    sentirais-tu passer
    le vent de l'aile de .. ? *"

    Posté par aa, 17 janvier 2007 à 13:36

Poster un commentaire