Le dernier Tango à Paris

Ô gentilhommes, la vie est courte...Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois. /W. Shakespeare, Henry IV/

06 novembre 2005

Alors, racaille ou sauvageon?

Je ne voulais pas en parler mais l'énervement est trop fort.RACAILLE, subst. fém.Péj. Partie du peuple la plus pauvre, considérée comme la plus méprisable. Synon. canaille, populace. Qu'ai-je côtoyé de plus repoussant que ce quartier de ville bâti (...). . P. ext. [S'emploie pour désigner de façon très méprisante un ensemble d'individus] Synon. crapule (vieilli), fripouille (vieilli). Il leur fallait quelqu'un à qui s'en prendre, quelqu'un qu'on pourrait haïr sans danger (...) ceux qu'on appelait les dissidents, les... [Lire la suite]
Posté par arslan à 17:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 novembre 2005

Chipin et Josrac

Bon. Lionel le jojo, qui en 2002 m'a fait hurler de rire et de désespoir à la même seconde, qui d'une pantalonnade une seule, j'ai décidé de me retirer de la vie politique, a redonné à un pays entier les plus beaux lustres d'une tragédie en marche, ce jojo revient sur la scène politique.J'ai les preuves sur les bras. Première surprise vu que j'ai pas l'habitude de m'arrêter sur ce genre de galéjades pour apprentis chroniqueurs politiques au chomage.Cette surprise est pleine d'autres surprises. Deuxième surprise. Dans ce monde... [Lire la suite]
Posté par arslan à 12:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 octobre 2005

Tic tac Tic tac

Vous avez changé d'heure. Et vous n'auriez pas dû.Ce que vous auriez dû faire c'est sortir votre caracasse, quelque fût l'endroit ou vous vous trouvâtes à cette heure de la nuit, 2ème ou 3ème.Sortir avec une moitié rouge et l'autre noire, une invitation sur la tête généreusement et joyeusement étalée à disposition des fringantes et des frétillants.Chanter Petit papa noël à s'en déballonner les élans.Vous masturber en suivant le rythme et en attendant que les flics déboulent.Que ces bourgeons dégoutants vous accompagnent ensuite... [Lire la suite]
Posté par arslan à 13:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2005

Pire to pire: Nobel pour être vrai

Dans mes libelles toujours impeccablement mesurées contre les impostures et falsifications des dessus de panier, contre un monde où la marchandise se contemple elle-même dans une société qu'elle a créé (Debord, et je vous emmerde), j'ai une prédilection particulière pour les travers de la célébration et de la reconnaissance. Pour ces élections crétines ou un aréopage de crétins décide de récompenser tel meilleur joueur de pied-ballon, tel collectionneur de pin's des années 90, tel chroniqueur d'une république (sic) noire dont... [Lire la suite]
Posté par arslan à 14:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 octobre 2005

Des effets indirects d'une grippe sur notre santé mentale

La volaille de Bresse est la seule en France à disposer d'une Appellation d'origine contrôlée (AOC), ce qui implique un cahier des charges strict dont la première condition est l'élevage en plein air. Pas de chance, c'est désormais interdit dans 21 départements "à risque".Grosse inquiétude chez les éleveurs de poulets de Bresse: Et comment qu'on va faire pour gagner nos sous, nous, si on nous confisque notre label?Le vice-président du  CIVB, Pierre Bernard va même jusqu'à décrocher un quasi syllogisme à la vitesse du... [Lire la suite]
Posté par arslan à 11:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2005

Proposition de soirée

Posté par arslan à 22:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2005

xhefdnd7373vg (-Je réponds à Jakob Nielsen, permettez)

Restes dramatiques et complètement non-assumés de ma carrière de chef d'entreprise, j'ai des connexions synaptiques qui se font à la lecture de tel ou tel nom..."ah! oui! l'inventeur de..! ah! je me souviens! mais oui, bien sur! je le remets lui, sympa comme mec", etc.Là en l'occurence c'est Jakob Nielsen, le gourou ( suffixe ridicule et complètement inévitable sous la plume des journalistes ou dans la bouche des professionnels) du Web Design, de l'ergonomie de site et blabla. Quand je pense que j'avais acheté et... [Lire la suite]
Posté par arslan à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 octobre 2005

L'Hellenophobe

Il faut que je vous signale pas plus tard que tout de suite, la naissance d'un blog dont je tairai l'identité du titulaire pour des raisons évidentes de sécurité. C'est un pote et c'est déjà suffisant comme peine, nan?Bref, c'est plein de fiel, de sexe, de mauvais sentiments, de mauvaise foi et de faux calculs, ça aurait pu être écrit par un turc, et ça se lit ici.(Allez-y faites pas chier je touche pas un sou sur les clics)
Posté par arslan à 16:12 - Commentaires [12] - Permalien [#]
23 octobre 2005

Faut voir - Une journée de chien

Faut voir. Des journées à la noix comme celle-ci, sans ordre et sans logique, où je me laisse pousser comme une algue sur l'eau, faut voir. Se réveiller la tête comme dans un étau, renoncer aux difficultés du matin en se mettant tout de suite sur off. Filer sur le périph' dans mon bolide noir et ne ralentir que pour les radars. Emmerder les motards qui emmerdent leur monde à se faufiler comme des anguilles, à droite, à gauche, à droite.Assister en artiste dilletante non engagé et je-m'en-foutiste au rite du repas dominicain.... [Lire la suite]
Posté par arslan à 21:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2005

Les moyens de s'en sortir

Trève de plaisanteries, la machine à flouze est en panne et ça me plombe le moral, la mine, bien que j'ai toujours cet air irrésistible qui me colle au derme.Va falloir que j'inaugure de drastiques solutions, j'me creuse les méninges. Remonter de la schnouf vers les beaux quartiers Finir Ma vie, mon oeuvre, une espèce d'encyclopédie de mes conneries en 1 volume. Monter une expo photographique bidon bien racoleuse, genre Nous et le cul, portraits par le fondement d'un égarement collectif Taper mes maitresses de 10 000... [Lire la suite]
Posté par arslan à 15:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]