Le dernier Tango à Paris

Ô gentilhommes, la vie est courte...Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois. /W. Shakespeare, Henry IV/

29 octobre 2006

A galop perdu

Posté par arslan à 21:32 - - Commentaires [17] - Permalien [#]

28 octobre 2006

Vous me déposerez au feu

C'est comme si tout s'était passé là haut dans les années, depuis les départs vaporeux jusqu'aux escales abîmées dans les ports angoissés; notre discussion de ce soir avait roulé sur les surfaces faciles de nos compréhensions et de nos rêves enfuis, pour ne pas dire disparus. Elle avait toujours ces expressions "Cette phrase que tu m'avais dite et que j'ai gravée dans ma mémoire à jamais parce que c'est tout toi mais aussi tout moi", "T'es con!", "Ah oui mais maintenant je suis vieille" avec la même... [Lire la suite]
Posté par arslan à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2006

Le même monde cette fois

Bon, je continue. Au bout de votre victoire méritoire sur les discutables installations d'accueil des autres cultures et autres mondes (mais n'expulse-t'on pas à peu-près tout ce qui n'est pas blanc et ne justifie pas d'une naissance chanceuse en ce moment? Reconnaissons le mérite d'une certaine cohérence dans une vision non partagée et non partageuse du monde), voilà que vous déboulez à toute trombe sur l'aile Ouest. C'est le Hall des Globes.Deux sphères de 4 mètres de diamètre, représentant le ciel et la terre sur une surface de... [Lire la suite]
Posté par arslan à 09:56 - Commentaires [8] - Permalien [#]
24 octobre 2006

A propos d'habillage

Vous n'aimez pas mes nouvelles couleurs d'automne?C'est bien la peine que je me casse le cul.
Posté par arslan à 09:27 - Commentaires [14] - Permalien [#]
22 octobre 2006

Un autre monde

Helga Kohl a photographié avec force et détachement l'ensablement du continent. Pas loin de la namibienne, les Touaregs en gestes et en mouvements de Fatoumata Diabaté (Mali), originalement cadrés et forts de contrastes.Michael Subotzky, 25 ans et sud-africain surdoué, capture lui les conditions du système carcéral de son pays et en rapporte des images à la fois violentes et esthétiques. La Bibliothèque nationale de France accueille en ce moment 15 photographes africains présentés dernièrement aux Rencontres africaines de la... [Lire la suite]
Posté par arslan à 16:34 - Commentaires [11] - Permalien [#]
20 octobre 2006

A lire et à faire

Plutôt que de vous ruer sur les étals de médiocrité nourris au crétinisme raide invraisemblable d'un Florian Zeller ou à la contemporanéité d'une pseudo-littérature américaine barrée d'ingrédients à faire vendre et que vous oublierez aussi vite que vous aurez fini de lire, tournez-vous vers l'ailleurs et vers d'autres temps. Je vous assure que les jouissances attendues sont d'une autre intensité. Certes il y a les sonnets luxurieux de l'Arétin et les débauches définitives de Sade qui courent joyeusement dans le commerce mais il y'a... [Lire la suite]
Posté par arslan à 10:02 - Commentaires [9] - Permalien [#]

16 octobre 2006

La toilette

Henri Toulouse-Lautrec
Posté par arslan à 13:21 - Commentaires [13] - Permalien [#]
14 octobre 2006

Le parlement le plus bête du monde

Ni droite ni gauche mais bien dans sa globalité le parlement le plus bête du monde. Les feux déclenchés par la maintenant fameuse loi sur le fait positif de la colonisation n'auront même pas servi à aligner les députés sous un ordre d'humilité. Ils en ont encore foutu partout.Cette fois-ci ce sont les turcs qui font la dinde. Au mépris de tous les historiens et autres interessés, et du haut de sa grande prétention, L'Assemblée Nationale de France aura définitivement statué sur l'histoire et donné de nouvelles leçons au monde qui ne... [Lire la suite]
Posté par arslan à 15:13 - Commentaires [7] - Permalien [#]
11 octobre 2006

Qui a tué Anna Politkovskaïa?

Posté par arslan à 22:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 octobre 2006

1970-2006

Il venait nous regarder sur ces terrains fauves où nous chaussions nos crampons pour fouetter l'inaction à coups de passements de jambes et de virtuosités de haut vol. Il appréciait mon crochet exterieur et rigolait fortement et immanquablement à chaque fois que je faisais mordre la poussière à mes imprudents opposants dans des effets comiques forts visuels et saisissants.Sur les gradins il faisait l'idiot. Jouait aux cartes souvent, s'empiffrait de tartes aux fraises. Sa patisserie préférée. Et il rigolait, toujours.Son premier... [Lire la suite]
Posté par arslan à 11:14 - Commentaires [4] - Permalien [#]