Le dernier Tango à Paris

Ô gentilhommes, la vie est courte...Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des rois. /W. Shakespeare, Henry IV/

08 janvier 2007

Les 7 films qu'il faut avoir vu en 2006

Thank you for smoking
thankyouforsmokingpic
La comédie la plus franchement drôle de ces dernières années signée par le fils Reitman (Ghostbusters, etc.).
En 92 minutes rondement menées, le carnassier et très bon Aaron Eckhart oscille entre l'éloquence cynique et le bon-sens fondamental et désarmant pour s'opposer au prude et ridicule moralisme agité par les jamais trop rares soldats d'un monde vicié et gangréné au discours dominant. Vu ce film deux fois. Adoré deux fois.

 

The Queen
20061018
Si vous ne vous fiez ni au synopsis (la mort de Diana? Bof...) ni à la bande-annonce ( mais quelle bande-annonce peut encore vous donner envie d'aller voir un film de nos jours) que vous persistez à croire que Stephen Frears sait faire de bons films, et que vous accordez quand même un minimum de crédit aux sornettes que je vous raconte à longueur de notes (plus de 200 notes depuis un an et quelques mes amis), allez voir ce film.
Beauté de la photographie, splendeur des décors et des extérieurs, concentré de justesse dans la psychologie des personnages à peine entamé par de très rares concessions à la canaillerie, ce film vaut aussi par sa mécanique de narration, précise et moderne, sa fidélité historique. Et enfin pour l'interprétation remarquable d'Helen Mirren, actrice de gauche qui s'était prononcé il y'a 10 ans pour l'abolition de la monarchie, soit-dit en passant.
 

 

Je vais bien, ne t'en fais pas
11
J'ai pris la mauvaise habitude de pousser des hurlements de furieux dés que je vois un Kad essayer de faire le pitre à la télé tant il semble s'empêtrer à chaque fois dans le pathétique d'un télé-vendeur de son futur dvd, 9,90€ chez Carrefour et "vu à la télé". Et là, surprise. Des acteurs magistralement menés sur la crête de l'équilibre malgré un sujet complètement casse-gueule. De l'émotion pas galvaudée et toute en retenue. Le genre de films qui ne ferait pas trois entrées aux US tant le spectaculaire est mis de côté et l'empathie gagnée à coup d'intelligence et jamais de bluff. Géniale Mélanie Laurent.

 

Le pressentiment
pressentiment_little
Autre génial Ovni, qui lui ne ferait pas même une entrée aux US, même payée, l'adaptation du roman d'Emmanuel Bove.
Réalisé et interprété par J.P Darroussin, son intrigue est mince: Charle Benesteau rompt avec son milieu bourgeois et va vivre dans un quartier populo. Ce qui permet de planer avec volupté dans les lenteurs d'une réflexion désenchantée, nourrie d'observations lucides mais bienveillantes de la médiocrité inévitable et partagée des humains.
Un film épatant et attachant.


La raison du plus faible

iraison
Inspiré d'une histoire vraie, le film situe l'action dans une belgique d'aujourd'hui, pauvre et grise, post-industrielle et déprimée. Pour s'en sortir, 4 pieds-nickelés décident d'organiser un casse. Film "social" sans jamais être chiant (ah ah, le piège), frais et presque drôle par moments; Lucas Belvaux réussit une peinture tragi-comique prenante et dépaysante.

 

L'immeuble Yacoubian
_21473_adel_imam_18_2_2004
Impossible de ne pas vous parler du film-fleuve inspiré du best-seller d'El-Aswany. Ne serait-ce que pour l'énorme, le phénoménal Adel Imam, la légende vivante du cinéma arabe; Le Caire est magique, les nombreux clichés et la qualité moyenne de la réalisation vite oubliés, les autres interprétations rien de moins qu'excellentes, mais Adel Imam est un plaisir sans interruption. Ecoutez le éructer en égyptien, bondir, aimer, bougonner, il est d'un talent irrésistible même en sous-titres dans un film qui réconcilie avec le genre populaire.
Genre qu'on n'a d'ailleurs plus trop l'habitude de voir aussi séduisant.

 

Le labyrinthe de Pan
200px_Pan_s_Labyrinth
En Espagne et dans une période pas simple, la fin de la deuxième guerre, une petite fille apprend à réenchanter sa vie avec les moyens à sa disposition et expérimente une morale de l'Histoire. Je ne comprends vraiment pas que ce conte merveilleux de Guillermo Del Toro aux multiples et très riches lectures possibles n'ait pas décroché la palme d'Or à Cannes. Sans doute que le jury devait être trop occupé à regarder sous les jupes des starlettes pour se préoccuper du vrai cinéma.

Je reviens demain ou après-demain avec les autres films "possibles". En attendant, allez au ciné et foutez votre télé au feu, l'art s'apprécie sur grand écran et que sur grand écran. Le reste, c'est du vent.

 

La télévision fabrique de l'oubli, le cinéma crée des souvenirs.
Quand on va au cinéma on lève la tête, quand on regarde la télévision on la baisse.

Ces 2 célèbres citations sont évidemment signées J-L Godard.

 


Post-Scriptum

Me font quand même marrer les ricains. Le meilleur film 2006 selon eux?
United 93.
...
Si.
Pas possible!
Et sinon?!
L'armée des ombres, de Melville.
Ca fera que 27 ans de retard.

http://www.metacritic.com/film/awards/2006/toptens.shtml

Posté par arslan à 21:37 - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

    Feeling esthétique

    "Thank you for smoking"
    "L'immeuble Yacoubian"
    ne serait-ce qu'à la seule qualité de l'image qui les illustre,
    pas mal, pas mal ..

    Posté par aa, 10 janvier 2007 à 11:09
  • Miam

    Beaucoup aimé les deux premiers, j'ai hâte de voir les autres dans une petite année à Montréal (délai mini de diffusion des films français là-bas après leur sortie en France : 1 an 1/2 comment veux-tu qu'on reste à jour *rolleyes*)... Merci de la liste, ça me permettra de me tenir informée et de guetter les sorties.

    Posté par Julie, 10 janvier 2007 à 13:52
  • l'armée des ombres est un film magnifique. esthétiquement, la mise en scène est gradiose, il se détache de ses maîtres américains, wilder, capra, kazan, mais oui, il travaille la lenteur, l'attente, l'angoisse, un suspense qui oscille entre grandeur et fatalité, la figure de l'ennemi n'est pas caricaturée (quoi que...)ventura surtendu durant tout le film et silencieux, cette putain de scène d'assassinat au début, les couleurs blêmes, suis moins fana de signoret en général mais ici elle s'en tire plus ou moins bien et puis il y a Barbier, l'homme du picardie... un grand film.

    Posté par pierre, 10 janvier 2007 à 17:17
  • Effet Joule: Tu peux aussi nous tenir informé de ce qui sort chez vous. Allez allez, je suis sûr que tout n'est pas mauvais! Mauvais langue...

    Pierre le grand: Mais bien sûr qu'il est magnifique ce film mon p'tit pépère!

    Posté par cassandre, 10 janvier 2007 à 22:52
  • (informés)

    Posté par cassandre, 10 janvier 2007 à 22:55
  • NOM D'UN SOMBRE CRETIN !!!

    " WASHINGTON (Reuters) - George Bush a déclaré mercredi aux Américains, de plus en plus sceptiques quant à sa conduite de la guerre en Irak, qu'il allait dépêcher 21.500 soldats de plus dans ce pays et a reconnu avoir fait une erreur en n'y déployant pas plus tôt davantage de forces."
    Il a surtout fait l'erreur d'être né celui-là !!

    Posté par aa, 11 janvier 2007 à 09:44
  • Calice! Si j'en crois les statistiques, il y a moins de 30 films réalisés pour le cinéma au Québec chaque année (du coup ça sera bref).
    Je vous épargnerai les films d'épais dont le thème majeur tourne autour des games de hockey (même en toile de fond ce sport n'est jamais loin) et les films historiques niaiseux en tabarnac, la plupart ne sont pas exportables car trop éloignés de nous en terme de langue et de références culturelles...
    Mais il y a quelques bijoux que je vous présenterai avec plaisir.
    Reste à savoir s'il est facile ensuite de les trouver par icitte.

    Posté par Julie, 11 janvier 2007 à 09:54
  • Ry Cooder et Ali Farka Toure

    http://dl-1.free.fr/52616e646f6d49567315b313f1fdf462f29655bc5c17971dba0aabae30bfb2c5/07Keito.m4a

    Posté par aa, 11 janvier 2007 à 10:03
  • Par les mêmes, du blues revisité
    http://dl-1.free.fr/52616e646f6d49561209600e5e3973607d596356b6452f3ca6162983d74aabd8/09AiDu.m4a

    Posté par aa, 11 janvier 2007 à 10:12
  • boureû d'trôyes ét pikeû d'gates

    >Les 7 films qu'il faut avoir vu en 2006

    et pourquoi en 2006 selon vous ?

    Posté par pseudo pseudo, 11 janvier 2007 à 11:46
  • tiens ! t'as changé de ton !

    Posté par pierre, 11 janvier 2007 à 11:53
  • aa, Que de choses! ouvre un blog!

    JouJou...Boooonnnn...une chronique dvd alors?

    pseudo-pseudopseudo, formulation approximative pour dire voilà les films sortis en 2006 et que je trouve bons. Mais enfin tout le monde aura compris, non?

    pierre, comme à chaque saison. Ceci étant canalblog commence à me gaver avec leurs restrictions: c'est pas du tout ça que je voulais au départ.

    Posté par cassandre, 11 janvier 2007 à 12:24
  • (je suis une très grande paresseuse .... parfaitement silencieuse .. parfois)

    Posté par aa, 11 janvier 2007 à 12:33
  • m'en parle pas c'est pas mieux chez l'autre fort machin là...

    mais je parlais surtout de tes commentaires.

    Posté par pierre, 11 janvier 2007 à 12:59
  • Je reviendrai à Montréal...

    et pas plus tard que demain. Le temps de me remettre du voyage dans le temps et je check l'année 2006 (films ou DVD) au Québec.

    Ce s'ra ben l'fun

    Posté par Julie, 11 janvier 2007 à 13:02
  • insupportable

    Insupportable ce fond foncé. Change-moi ça crétin ou je déserte définitivement. En plus il manque "Camping" dans ta liste.

    Posté par balth, 11 janvier 2007 à 19:37
  • Voila la brute

    Tais toi et bosse.

    Posté par cassandre, 11 janvier 2007 à 19:44
  • *ça sent les link's soldes !!!*

    http://www.andyfoulds.co.uk/amusement/economists.htm

    Posté par aa, 11 janvier 2007 à 19:54
  • le coeur net

    méprise, imposture ou amnésie passagère ? il me tarde de le savoir...

    Posté par philippe d., 19 février 2007 à 10:48

Poster un commentaire